Hervé Mariton et la parité : la honte!

Hervé Mariton n’en rate pas une, mais là il faut avouer qu’il a fait fort : être le seul député à voter contre l’instauration de quotas de femmes dans la haute administration, contre le gouvernement et ses collègues UMP, il fallait le faire, eh bien il l’a fait!

Mais quelle est cette mesure qui a provoqué en lui une telle résistance, un tel dérangement qui lui a même arraché un « je ne suis pas révolutionnaire! » sur les bancs de l’Assemblée? L »instauration progressive d’un quota de femmes au sein de la haute fonction publique avec un objectif de 40% de femmes d’ici 2018!!! Ca c’est de la révolution violente et sanguinaire!

Mais dans quel monde vit Hervé Mariton pour affirmer que « l’égal accès des femmes et des hommes aux responsabilités n’implique pas une notion de quotas. Ceci viole les principes de la République » et ne pas comprendre que malgré les beaux principes de la République, les femmes n’ont pas trouvé leur place dans les hautes sphères de notre société? Quand on sait que plus de femmes sortent diplomées de l’enseignement supérieur en France, on se demande bien à quoi cela peut-il être bien dû? Quand même pas à un vieux réflexe conservateur de la part d’une élite dirigeante masculine aux préjugés solides, impossible!

Dommage qu’il n’y ait pas un parti « conservateur » en France comme au Canada, avec ce genre de positions, Hervé Mariton y aurait toute sa place! Etre donc seul à refuser de se joindre au consensus droite-gauche sur cette question parmi une vingtaine de députés la semaine dernière à l’occasion du vote d’un amendement, ce n’est pas donné à tout le monde! Il s’est finalement abstenu aujourd’hui sur le vote du projet de loi complet (comme sur les gaz de schiste!), et a tout de même trouvé plus conservateur que lui dans l’Assemblée : François Goulard, qui a voté contre! Mais même chose, être seul à s’abstenir contre 460 voix pour, il ne faut vraiment pas se sentir comme le dernier des mohicans!-)

Reste qu’il est pathétique de trouver encore des parlementaires aussi rétrogrades sur une question qui paraît élémentaire et qui ne devrait plus faire l’objet d’aucune opposition en 2012! En étant opposé à « toute forme d’objectif chiffré », celui-ci révèle le fond de sa pensée et son caractère profondément réactionnaire sur ces questions de société! Par son comportement, Hervé Mariton fait honte aux drômois et aux drômoises! On aimerait que notre département soit cité dans de meilleures circonstances… Heureusement, Hervé Mariton pourrait ne plus nous représenter pour très longtemps eheheh!-)

Publicités

A propos Yann Louvel

Citoyen du monde
Cet article a été publié dans Hervé Mariton. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Hervé Mariton et la parité : la honte!

  1. Pensée dit :

    Réflechissons… en prenant un exemple.

    Il y a 70% de femmes admises au concours d’entrée à l’Ecole Nationale de la Magistrature, et 30% d’hommes.

    Comment nommera-t-on au moins 40% d’hommes comme hauts magistrats ??

    Pourquoi ces femmes « en surnombre » qui sont aussi méritantes et compétentes que leurs collègues masculins voient désormais diminuer leurs chances d’accès?

    Il est heureux qu’au moins un député réfléchisse…

    • Yann Louvel dit :

      C’est précisément le problème : comment se fait-il qu’il y ait cette proportion de 70% de femmes admises contre 30% d’hommes? Est-ce que cela ne viendrait-il pas du fait que les hommes se sentent moins à même de passer ce concours, eux qui n’ont pas eu une histoire facile et ont dû lutter pour leur émancipation?-)

      On peut simplement regretter cet état de fait et « mettre tout en oeuvre » pour corriger cela, comme pour l’accès des boursiers aux grandes écoles, avec les résultats que l’on sait… ou on peut chercher et trouver des solutions alternatives, comme passer par ce système de quotas qui est loin d’être idéal mais qui, lui au moins, fait avancer les choses!

  2. Pensée dit :

    Ceci ne répond pas à ma question.

    Précisons. Supposons qu’il y a 100 admis chaque année, et qu’il y ait 10 postes de « haute fonction publique ».
    Un homme a 4/30 =0,1333 chances d’être promu.
    Une femme a 6/70 =0,0857 chances.
    Est-ce équitable?

    Certains trouvent …sexiste.. de nommer à un poste sur un critère …de sexe !

    Une remarque sur votre titre: en démocratie plurielle, les opinions sont différentes et le débat existe pour les défendre. Stigmatiser un adversaire, a fortiori au motif qu’il serait seul de son opinion (voir!…), ressemble fort au règne du …politiquement correct … obligatoire… « Ça craint », comme disent les enfants.

    • Yann Louvel dit :

      Si vous ne comprenez pas ma réponse, je ne peux rien faire pour vous!

      Mais à la lecture des débats de la semaine dernière à l’assemblée nationale, peut-être que Michel Diefenbacher, porte-parole du groupe UMP sur cette question, peut vous aider : « Nous sommes en présence d’un problème très concret : assurer l’égal accès des hommes et des femmes aux emplois publics. Il y a, par conséquent, deux attitudes possibles. Ou bien on en reste aux déclarations d’intention, comme nous le faisons depuis des années, sur les bancs de l’Assemblée comme sur les autres. Et si l’on ne peut douter de la sincérité des engagements pris de part et d’autre, force est de constater que les résultats ne sont pas là. Ou bien on admet que le seul moyen de progresser, c’est d’édicter des règles normatives. ».

      Concernant mon titre et le débat d’opinion en démocratie plurielle, je reprendrai les propos de Marie-Jo Zimmermann, députée UMP, qui a répondu à Hervé Mariton dans l’hémicycle : « Certains débats datent d’un autre âge et ne devraient même plus être ouverts dans cet hémicycle. ».

      « Ça craint du boudin! » je dirai même!-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s