Energies en folie!

Quelques mots sur l’actualité plus que chargée dans le domaine de l’énergie, à tous les niveaux!

On commence par l’alerte sur les gaz de schiste cette semaine : pas mal d’articles de presse et d’éditoriaux qui commencent à remettre en question le « tabou » de l’exploitation de cette ressource fossile non conventionnelle dans notre pays… Comme dans cet éditorial du Monde, « Le pétrole flambe, le gaz de schiste attend » de mercredi dernier, totalement affligeant, ou dans cette autre tribune de Martin Wolf toujours dans le Monde intitulée « L’âge d’or du gaz« , ou encore dans cet autre éditorial des Echos, « La France sur un tas d’or« , qui témoignent tous de l’inculture énergétique profonde de nos élites. Le Monde était sur la voie de la rédemption sur le nucléaire, voilà qu’il nous fait une grosse rechute sur les énergies fossiles. D’où le commentaire suivant que je leur ai envoyé :

« Votre éditorial du 29 février sur le pétrole et les gaz de schiste est réducteur. La troisième voie de long terme que vous évoquez n’est certainement pas celle des gaz de schiste mais bien celle de la sobriété et de l’efficacité énergétique qui sont malheureusement bien plus taboues dans le débat sur l’énergie dans notre pays que l’exploitation des ressources non conventionnelles, comme le révèle votre éditorial. Pas un mot sur ces gisements énormes d’économies d’énergies ni sur celui du biogaz qui pourrait produire 138TWh en 2050 d’après le scénario negaWatt et sert déjà de carburant automobile en Suède, sans consommation d’eau ni pollution des nappes phréatiques ni accroissement des émissions de GES. C’est donc bien votre « vision énergétique » qu’il faut repenser car notre « mix énergétique » dépend avant tout de la demande en énergie, et non de l’offre. « 

Quand on a intégré le triptyque « sobriété/efficacité/renouvelables », dans cet ordre de priorité, on a vraiment l’impression, à la lecture de ce type d’articles d’opinions, d’entendre gémir des hommes préhistoriques qui oublient (ou occultent sciemment) l’essentiel de la problématique énergétique. Chercher à tout prix à vouloir remplacer le pétrole par une autre source d’énergie fossile au lieu de chercher à en réduire notre dépendance par tous les moyens en  remettant en cause notre gabegie énergétique et en solutionnant le problème  à sa source, ça m’échappe! C’est à peu près du même niveau que le traditionnel « Mais par quoi va-t-on remplacer nos centrales nucléaires, pas par des éoliennes quand même??? » auquel j’ai désormais envie de réponse par « OUBA! OUBA! ». Combien de temps cette myopie affectera-t-elle notre oligarchie? Quand on lit leurs arguments : indépendance énergétique, compétitivité, relocalisation des industries et de l’emploi, émissions de gaz à effet de serre, il apparaît tellement évident que tout cela sera le mieux, le plus rapidement  et le plus définitivement assuré par le développement rapide de l’efficacité énergétique et du mix des énergies renouvelables qu’on se demande vraiment ce qu’ils attendent…

Deux choses pour finir sur les gaz de schiste :

*Même si la fracturation hydraulique pouvait être parfaitement réalisée sans aucun risque pour l’environnement et que le gaz de schiste sentait la rose et nettoyait les entrailles de la Terre en remontant à la surface, cela ne changerait strictement rien aux problématiques de consommation de la ressource en eau, des émissions de gaz à effet de serre et de l’incompatibilité de notre mode de développement local (éco-tourisme, agriculture) avec les mouvements de va-et-vient de centaines de camions sur notre territoire.

*Je suis en train de lire le Manifeste negaWatt, que je recommande à tout le monde, et une des révélations que j’y ai trouvé est le potentiel énorme en biogaz : 138TWh en 2050, soit plus que le solaire, bien plus que l’hydraulique et presqu’autant que l’éolien! Un argument de plus contre les gaz de schiste : si le gaz peut être l’un des « vecteurs » de la transition énergétique, il faudrait être le dernier des crétins pour préférer le gaz de schiste fossile émetteur de GES, consommateur d’eau et potentiellement polluant les nappes phréatiques, au biogaz renouvelable, qui n’accroît pas les émissions de GES, ne ponctionne pas la ressource en eau, ne met pas en danger les nappes phréatiques et permet au contraire de valoriser des « déchets » locaux comme les décharges, le compost, les boues des stations d’épuration et les effluents d’élevages et des industries agroalimentaires…

En parlant de negaWatt et pour en revenir au local j’en profite pour annoncer la soirée conférence-débat du collectif Transition Val de Drôme ce jeudi soir, qui présentera précisément le scénario negaWatt 2011 dans toutes ses composantes!

Mais l’actualité la plus torride du moment se trouve encore une fois du côté du nucléaire, avec la préparation de la grande chaîne humaine de dimanche prochain, qui passera sur la Nationale 7 dans notre vallée, par Livron et Loriol. Un événement historique pour marquer l’anniversaire de Fukushima, qui a déjà fait plus de 500 morts et dont la contamination d’une partie du territoire japonais est désormais « chronique et pérenne« . Et aussi pour envoyer un message clair à nos décideurs : le nucléaire, c’est du passé, place à l’avenir! D’après cet article du Monde, plus de 75% des français sont désormais favorables à l’abandon du nucléaire! Quand plus d’un français sur deux juge le risque des centrales nucléaires « élevé » et que moins d’un sur quatre accorde sa confiance aux autorités pour l’en protéger, il est plus que temps que ça change!

Images : Sites du collectif Transition Val de Drôme et de la chaîne humaine.

Publicités

A propos Yann Louvel

Citoyen du monde
Cet article a été publié dans Gaz de schiste, Non classé, Nucléaire, Transition. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Energies en folie!

  1. web-master dit :

    A voir : Conditions de travail et santé des salariés dans le nucléaire…maintenant vous saurez ! Sous traitant OUI . Esclave NON ! CITOYEN…
    http://www.ma-zone-controlee.com/

    Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s