La France des assistés : encore un fantasme!

Voici ci-dessous l’article du Canard Enchaîné que j’ai cité lundi soir au meeting électoral du 2ème tour des législatives d’Hervé Mariton à Crest. Les chiffres du rapport du comité national d’évaluation sur le RSA de décembre dernier sont accablants : 1 million de foyers qui ne réclament pas leur RSA! Deux tiers des ayant droits!!! Et un tiers des chômeurs en fin de droit, 650 000 de plus! Et les raisons de ce manque d’entrain constituent une deuxième surprise de taille : la moitié par ignorance et 30% par choix délibéré, par principe! Salauds de pauvres qui refusent d’être aidés! Et ça fait plus de 5 milliards d’euros d’économies pour le budget de l’Etat sur le dos des pauvres! Et encore ne s’agit-il que du RSA, car c’est la même chose pour la CMU, la complémentaire santé, les tarifs sociaux du gaz ou de l’électricité… Et ce chiffre rarement claironné sur tous les toits : « Pour 1 euro de fraude, il y a 3 euros de rappel de prestations non versées au départ »! Mais comme le dit Isabelle Barré, « la chasse aux fraudeurs, c’est beaucoup plus porteur »!

Pour le discours sur « la France des assistés », on repassera! Après l’immigration, encore un fantasme profondément ancré dans les mentalités et sur lequel prospère le FN! Cruelle et lourde, très lourde responsabilité collective pour les médias et la partie de la classe politique qui surfe sur ce thème qui fait un tabac dans les classes populaires et les classes moyennes, chez « les honnêtes gens qui travaillent, eux », et qui n’entendront jamais parler de ce rapport et de ces chiffres, comme on l’a vu lundi soir avec l’intervention de cette dame et les réactions épidermiques dans la salle à mon intervention!   Pour prendre notre exemple local, c’est exactement le discours et la demande d’Hervé Mariton au département de la Drôme à qui il demande de créer un mécanisme de détection des fraudes au RSA sans bizarrement demander de l’accompagner d’un mécanisme de détection des allocations non déclarées, ou d’une grande campagne d’information des aides accessibles aux plus pauvres afin de s’assurer que celles et ceux qui ne les demandent pas le font de plein choix personnel, en leur âme et conscience… Même demande dans le programme d’Hervé Mariton dans le domaine de la santé : « Intensifier la lutte contre la fraude ». Isabelle Barré avait raison, on voit bien où se situe la « volonté politique »!

Une volonté politique qui est étrangement moins fervente sur les fronts de la fraude et de l’évasion fiscales, comme je le faisais également remarquer lundi soir. Là, comme on me l’a expliqué pour la deuxième fois, « le gouvernement fait son travail », « on récupère déjà plein d’argent », « on ne part pas de la même situation qu’en Italie » que j’ai citée pour avoir récupéré 13 milliards d’euros d’impôts l’an dernier issus de la fraude fiscale… Bref, circulez, y’a rien à voir! Pour un membre de la commission des finances de l’Assemblée Nationale, qui plus est « travailleur acharné », cette attitude ressemble fort à de la nonchalance mal placée en ces temps de disette budgétaire et de demande pavlovienne de « maîtrise des dépenses ». Voire à une coupable négligence pour quelqu’un qui a siégé 15 ans sur les bancs de l’Assemblée et qui demande également dans le même programme de « Protéger les finances publiques, limiter les déficits et la dette ». Car ce n’est malheureusement pas vraiment ce qui ressort des rapports officiels et des enquêtes comme cette dernière, « Ces 600 milliards qui manquent à la France« , qui chiffrent toutes l’évasion et la fraude fiscale vers les paradis fiscaux à plusieurs dizaines de milliards d’euros de pertes de revenus pour le budget de l’Etat français : une paille! Et combien récupère la France chaque année de cette manne financière : un milliard d’euros en 3 ans seulement ces dernières années d’après l’OCDE, une broutille! Ça vaut bien un peu d’entrain et d’allégresse pour aller remédier à tout cela en hauts lieux, non? Le genre d’entrain qui vient tout seul pour dénoncer les hausses d’impôts « énormes » prévues par la gauche de retour au pouvoir et qui s’apprête à « assommer les classes moyennes » comme jamais, comme on l’a encore entendu lundi soir. Ça mériterait plutôt selon moi un scandale public permanent et une révolution pour abolir la fin des privilèges de classe, car c’est bien de cela qu’il s’agit quand on parle d' »optimisation » et de « fraude » fiscales des riches particuliers et multinationales. Mais nous n’en sommes malheureusement pas encore là….

Je ne peux donc qu’inviter Hervé Mariton à participer à la très intéressante conférence à venir de l’association Transparency International France le 27 juin prochain à Paris dont le thème sera « Les coûts de la corruption et de la fraude : quel enjeu pour l’équilibre des finances publiques ? ». Une conférence  qui ne devrait pas manquer de l’intéresser au plus haut point. Et après cette première stimulation intellectuelle, il ne lui restera plus qu’à consulter les travaux de la « Commission d’enquête du Sénat sur l’évasion des capitaux et des actifs hors de France et ses incidences fiscales » pour parfaire sa formation et corriger son approche sur ce sujet essentiel…. ne serait-ce que pour sa culture générale si d’aventure il n’était plus député à cette date!-)

Ravi pour finir de constater l’évolution de la position d’Hervé Mariton sur le nucléaire pour les PPI depuis la dernière fois (encore un effort et il pourra prononcer « transition énergétique »!-) : j’en prends donc acte et compte les jours qui nous séparent de l’intégration de la ville de Crest aux PPI de Cruas et du Tricastin. Combien de temps avant de recevoir dans ma boîte aux lettres mon bon pour aller chercher mes comprimés d’iode à ma pharmacie??? Combien de temps avant le premier exercice de simulation d’accident nucléaire ici dans notre vallée comme autour de Cruas en octobre dernier??? On prend les paris : plusieurs centaines, milliers, dizaines de milliers de jours? C’est à ce genre de détails qu’on mesure le degré d’irresponsabilité de l’Etat sur le nucléaire…

Image : Site internet d’Odenore, l’Observatoire DEs NOn-REcours aux droits et services 

Publicités

A propos Yann Louvel

Citoyen du monde
Cet article a été publié dans Evasion fiscale, Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s