Cumulisme : la guérison est proche pour Didier Guillaume et Nathalie Nieson!

L’échéance du 30 septembre approchant à grand pas, je me suis dit que les récentes sorties de Martine Aubry étaient le moment idéal pour renouveler mes encouragements à nos élus socialistes locaux qui s’apprêtent à entrer dans l’Histoire mais doivent d’abord passer par la phase terminale des prochaines semaines. Je vous invite à vous joindre à moi et à envoyer vous aussi vos propres soutiens à Didier Guillaume, sénateur-président du Conseil général de la Drôme (d.guillaume@senat.fr), et à Nathalie Nieson, nouvelle députée de la 4ème circonscription de la Drôme et maire de Bourg-de-Péage (nnieson@assemblee-nationale.fr).

« Bonsoir à vous,

Je vous avais promis un soutien dans la durée pour sortir du cumulisme au début de l’été, et je suis un homme de parole!
J’espère donc que vous avez passé d’excellentes vacances, bien reposantes physiquement et surtout psychologiquement, car on n’arrête pas le cumulisme comme ça, du jour au lendemain!
C’est bientôt la rentrée parlementaire, et votre guérison n’a jamais été aussi proche, car l’échéance approche. Vous avez forcément entendu Martine Aubry, la muse du non-cumul, vous le rappeler la semaine dernière aux journées d’été du PS : il vous reste à peine plus de 30 jours sur les 90 initiaux pour abandonner votre mandat local!
Je devine que cette préoccupation a dû occuper vos débats à La Rochelle. Dans quels cercles de parole avez-vous  grenouillé? Plutôt ceux des patients en bonne voie de guérison et pour qui tous les espoirs sont permis, comme Christian Paul, député de la Nièvre, qui a déjà annoncé cette semaine qu’il démissionnait de ses fonctions de premier vice-président du conseil régional de Bourgogne? Son témoignage rappelle bigrement ceux mentionnés sur le site Cumul Info Service : « « Aujourd’hui, si on veut que le Parlement joue pleinement son rôle, il faut des parlementaires plus disponibles. Le non-cumul est aussi un facteur de renouvellement générationnel et peut-être sociologique »« .  Le bon sens incarné! Mais peut-être avez-vous plutôt fréquenté le cercle des cumulards invétérés comme François Rebsamen, président du groupe PS au Sénat, qui cherche désespérément des excuses pour exonérer les sénateurs de leur engagement? Son utilisation d’arguments aussi pertinents que celui-ci : « Dans mon département » la Côte-d’Or, « il y a 707 maires ». « Quand vous n’êtes pas maire, vous n’êtes pas un des leurs » présente tous les signes cliniques de la dépendance psychique.
Vous venez également de recevoir une nouvelle lettre de la même Martine Aubry, qui s’est permise comme tout bon médecin de vous rappeler l’ordonnance à laquelle vous avez souscrite et que je me permets de vous rappeler ici à mon tour, dans un pur soucis de pédagogie comportementale : « l’interdiction du cumul d’un mandat de parlementaire et d’un exécutif local sera inscrite dans les statuts du Parti socialiste. Elle se mettra en œuvre à chaque renouvellement parlementaire. Tout-e élu-e à une élection parlementaire abandonnera ses mandats exécutifs locaux dans un délai de trois mois après la tenue du scrutin. ».
Je sens que nous entrons dans la phase terminale, une période à risque où vous aurez besoin des meilleurs encouragements, d’où mon message de soutien.
J’ai bien noté votre premier pas, Mme Nieson, et votre démission du conseil régional de la Région Rhône-Alpes  le 12 juillet dernier, juste après le lancement de l’initiative Cumul Info Service qui vous a visiblement mis du baume au coeur. Félicitations, c’est la moitié du chemin parcouru et c’est très important psychologiquement! Il ne vous reste plus qu’à abandonner votre mandat de maire de Bourg-de-Péage, conformément à votre engagement, ce qui ne devrait pas être si difficile vu le stade précoce de votre traitement, la maladie n’ayant pas encore eu le temps de s’installer.
Mais comme on est toujours plus fort à plusieurs pour un tel sevrage, je ne peux que vous encourager à franchir cette dernière étape en compagnie de Mr. Guillaume, plus gravement atteint mais qui conserve néanmoins à ce stade toutes ses chances de guérison.
Vous souhaitant le meilleur des mois de septembre et tous mes encouragements pour cette dernière ligne droite, je saurai vous soutenir jusqu’au bout et me réjouit déjà de vous voir entrer dans l’Histoire le 1er octobre prochain! »
Yann Louvel
Publicités

A propos Yann Louvel

Citoyen du monde
Cet article a été publié dans Cumulisme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s