Schizophrénies du Monde

Belle chronique du médiateur du Monde ce week-end, « Ecolos de vacances« , qui a repris mon commentaire envoyé au coeur de l’été sur le dernier éditorial du Monde sur les gaz de schiste, comme la dernière fois d’ailleurs. Et comme la dernière fois, je me suis reconnu dans les commentaires repris des autres lecteurs du Monde, notamment sur le sentiment clé de « schizophrénie » totale de notre société. Et comme souvent, j’ai été interpellé par l’éditorial du Monde de la même édition, qui m’a refait pensé au concept de « dissonnance cognitive » et valu un nouveau commentaire au Monde que voici.

Bonsoir,

Merci pour votre chronique de ce week-end « Ecolos de vacances » que j’ai trouvée très intéressante. Je me retrouve tout à fait dans les commentaires de Françoise Labrousse et Sivan Halévy sur la « schizophrénie » du Monde, des médias et de notre société en général qui représente parfaitement ce que je ressens bien souvent à la lecture des différents articles du Monde, parfois dans la même édition papier ou très proches sur la page du Monde.fr. J’y ajouterai également le concept de psychologie de « dissonance cognitive » qui doit habiter plus d’un de nos décideurs/décideuses, y compris à la direction du Monde, quand ils/elles sont confrontés à des problématiques comme les changements climatiques qui viennent trop remettre en cause des schémas de pensée profondément ancrés, comme la croissance économique.

C’est d’ailleurs l’absence du réel enjeu au centre des débats énergétiques, qu’ils soient sur les gaz de schiste ou sur le nucléaire, qui m’enrage le plus car il est presque systématiquement occulté : notre niveau insoutenable de consommation de ressources. Un commentaire qui vous avez déjà été fait au passage par plusieurs lecteurs lors de votre précédent éditorial sur les gaz de schiste, mais que vous ne semblez malheureusement pas encore avoir intégré à vos réflexions. Je crains donc qu’une fois de plus les semaines à venir se bornent aux débats « Par quoi remplacer le pétrole? » ou « Par quoi remplacer le nucléaire? » sans se focaliser sur « Comment diminuer nos consommations d’énergie? », qui devrait en être le préalable. C’est précisément là à mon sens que le Monde peut servir de catalyseur pour faire évoluer tout le débat énergétique au bon niveau. D’où la saine exigence des lecteurs qui attendent cela depuis des années vis-à-vis de leur « journal de référence », face à l’urgence de la situation.

J’en profite également pour m’étonner, en parlant de croissance et de dissonance cognitive, de votre éditorial de ce week-end quand à la question « Quelle politique de gauche sans croissance? » n’apparaît à aucun moment dans votre analyse la fraude et l’évasion fiscales. Comme l’a révélé la commission d’enquête du Sénat sur le sujet cet été, ce sont 30 à 60 milliards d’euros, tels que repris dans vos propres colonnes, qui nous tendent les bras sans aucun besoin de croissance, simplement avec de la volonté politique pour une plus grande justice fiscale, citée dans le programme de François Hollande. Il serait bon de ne pas enterrer, une fois de plus, ces travaux, et de mesurer le degré d' »efforts » que représente le simple respect de la loi et de la participation aux besoins de la communauté nationale quand on est très riche et que son taux global d’imposition est inférieur à la moyenne nationale. Le Monde pourrait aider à la réduction des déficits de l’Etat et être acteur de cette « justice sociale sans croissance » en imitant son alter ego britannique, le Times, qui a lancé une série d’enquêtes sur les évadés fiscaux anglais célèbres avant l’été qui a fait grand bruit outre-Manche. L' »optimisation », la fraude et l’évasion fiscales des couches les plus nantis de la population française est assurément autant une question culturelle qu’économique ou sociale, et le Monde est idéalement placé pour faire évoluer les mentalités et les pratiques dans le bon sens. Vous oubliez donc un autre « choc » possible, le « choc de justice sociale » : un choc qui peut rapporter gros, sans aucun effort.

Yann Louvel (Crest, Drôme)

Publicités

A propos Yann Louvel

Citoyen du monde
Cet article a été publié dans Evasion fiscale, Finance, Gaz de schiste, Le Monde, Nucléaire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Schizophrénies du Monde

  1. Bravo pour cet article;
    La journaliste Laure Noualhat nous résume dans sa « minute Bridget Kyoto » exactement le mécanisme psychologique qui bloque toute remise en cause (et explique cette incroyable schizophrénie) ; c’est le même que celui des cours d’école, vous savez, quand on a tellement confiance les uns dans les autres que l’on se dit: « d’accord, mais c’est toi qui commence en premier! »
    Dans ce schéma-là, forcément, commencer en premier (et pour de vrai) la croissance nulle ou la décroissance, ça veut dire se faire écraser par les autres. Qui aura la sagesse de commencer en premier ?
    A moins que les humains du 21e siècle soient décidément tellement puériles/stupides/rongés-par-l’angoisse-de se faire avoir qu’il faille attendre que l’écosystème, en implosant, désarme tout le monde ???
    voir la vidéo ici: Bridget Kyoto sur le sommet de Rio: : http://www.youtube.com/watch?v=uswUxpiEkcM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s