Nucléaire : Soutenez le projet « Jusqu’ici tout va bien »

30 ans déjà depuis la catastrophe nucléaire de Tchernobyl! Sombre anniversaire avec son cortège de chiffres démentiels, les millions de victimes, les centaines de milliards de coûts, les décennies voire siècles qui seront nécessaires à « traiter » les dizaines de tonnes de magma radioactifs : la folie à l’état pur…

Quoi de plus rafraîchissant donc que le projet « Jusqu’ici tout va bien » qui nous propose de nous projeter en 2018 après l’explosion de la centrale… du Tricastin cette fois! En gros la simulation de Greenpeace de l’été 2013, mais en vrai!

Les-militants-de-Greenpreace-a-la-centraloe-de-Tricastin_scalewidth_630

Alors que le président de l’Autorité de sûreté nucléaire française ne peut plus nier qu' »un accident nucléaire majeur ne peut être exclu nulle part« , après Tchernobyl et Fukushima, et alors que les réacteurs français vont commencer à atteindre 40 ans, ce projet permettra, j’espère, d’imaginer les répercussions que pourraient avoir un tel accident non plus à l’autre bout de l’Europe ou du monde, mais tout près de chez nous!

J’avais écrit une tribune dans le Crestois en 2011 juste après l’accident de Marcoule, intitulée « Nucléaire : que se passerait-il dans la vallée en cas d’accident majeur?« . En la relisant, je constate deux évolutions depuis : la nouvelle version du Plan Particulier d’Intervention du Tricastin (PPI) est désormais publique et accessible en ligne sur cette page, et Ségolène Royal vient d’annoncer cet après-midi lors de la 4ème conférence environnementale l’extension des PPI de 10 à 20 kilomètres. Un petit pas pour l’Homme irradié, mais un bond de géant pour la nucléocratie française, nous voilà tirés d’affaire!-) Toujours insuffisant toutefois pour concerner la ville de Crest qui se situe à…. 25 kilomètres de la centrale de Cruas, la plus proche. Il ne nous reste plus qu’à attendre sagement la prochaine catastrophe nucléaire et la prochaine extension des PPI pour intégrer enfin un dispositif d’urgence juste après l’accident! Sauf si ça tombe sur nous, justement!

En relisant mon article sur l’action de Greenpeace en 2013 au Tricastin, c’est la mention du risque terroriste qui frappe. Effectivement, le moins qu’on puisse dire est que nous avons bien assisté au retour du terrorisme sur notre sol l’an dernier! Et les dernières informations en provenance de Belgique ou concernant les survols de drones des centrales ne sont pas pour nous rassurer. Quand on pense qu’une attaque bien ciblée d’un drone ou une simple roquette dans une piscine de combustibles pourrait faire de gros dégâts, on se demande comment on a pu être assez cons pour se parer d’une telle vulnérabilité, tous seuls comme des grands. Pour reprendre ma phrase de 2013 : « Nos centrales nucléaires [constituent désormais] des cibles de choix comme « armes pré-déployées« , et particulièrement celles du corridor rhodanien dont Tricastin dont l’atteinte en cas de vent (assez fréquent dans les parages) permettrait de toucher des millions de personnes et de semer le chaos dans une grande partie du pays et de l’Europe vu l’intensité des échanges énergétiques et commerciaux dans la vallée du Rhône ».

C’est là qu’on en revient au beau projet citoyen « Jusqu’ici tout va bien » qui prévoit un film, un livre et une expo pour nourrir le débat sur la question. En plus d’un site Internet dédié qui commence déjà à être alimenté! Ils font appel à un financement citoyen pour réaliser tout ça, alors à vous de jouer!-) Avant qu’il ne soit trop tard…

index

 

Publicités

A propos Yann Louvel

Citoyen du monde
Cet article a été publié dans Non classé, Nucléaire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s