Climat : le choix de la désobéissance civile

Nous n’avions pas encore eu droit à notre canicule cette année, voilà qui est fait! Un événement climatique extrême favorisé par les changements climatiques qui correspond aux dernières évolutions observées, avec une année record en 2015 et un autre bien triste record à la mi-2016. Et qui n’est malheureusement qu’un exemple parmi tant d’autres vu les catastrophes climatiques qui s’enchaînent désormais quasiment en permanence aux quatre coins du monde.

Climat le monde

Les impacts locaux sur l’agriculture et la viticulture dans notre vallée de la Drôme devraient donc continuer de se faire sentir dans les années à venir, avec probablement de grandes sécheresses comme en 2011, ce qui ne fut heureusement pas le cas cette année.

Et l’Accord de Paris alors, signé en grandes pompes en décembre dernier? Comme on pouvait malheureusement s’y attendre, il n’a pas changé grand chose à ce jour dans la conduite des politiques énergétiques des grands pays de ce monde. On ne boudera tout de même pas notre plaisir de voir le pic de charbon confirmé en Chine, premier consommateur au monde du plus climaticide combustible fossile! Vu le poids de la Chine, qui représente la moitié du secteur, ce changement pourrait constituer un tournant, comme le détaillait cet article du Guardian le mois dernier  dont je traduis un extrait :

« “Je pense que c’est un tournant,” a déclaré Lord Nicholas Stern, un éminent économiste du climat à la London School of Economics, qui a rédigé l’étude avec des collègues de l’université de Tsinghua à Pékin. « Je pense que les historiens considèreront vraiment le pic charbon de 2014 comme un événement très important dans l’histoire du climat et de l’économie du monde ».

L’analyse de l’équipe, publiée dans Nature Geoscience journal, conclut que le pic charbon en Chine « pourrait bien être une importante étape dans l’Anthropocène et un tournant dans les efforts internationaux pour réduire les émissions des gaz à effet de serre qui altèrent le climat ».

On aimerait être aussi optimiste mais pour ce faire, il y a encore du boulot! Car les projets de nouvelles centrales à charbon en Asie continuent toujours à se compter en centaines, comme celui de TJB2 en Indonésie que pourraient soutenir le Crédit Agricole et la Société Générale prochainement, même si un certain nombre d’autres projets ont été remis en cause dans plusieurs pays ces derniers mois. Sans parler de nombreux autres grands projets fossiles inutiles imposés, très symboliques, qui n’ont pas été remis en cause eux malgré leur incompatibilité avec l’Accord de Paris, au premier rang desquels on peut citer bien sûr l’aéroport Notre-Dame-des-Landes en France!

Quoiqu’il en soit, le rythme des actions prises pour limiter les changements climatiques à 2°C et encore plus pour le 1,5°C reste totalement insuffisant, et c’est ce qui a conduit la société civile internationale ces dernières années à adopter et à revendiquer la désobéissance civile comme mode d’action.

Il y avait déjà eu le premier mois international d’actions contre les énergies sales en 2013, et de nombreuses journées d’actions internationales sur le climat depuis. Cette fois, cinq mois après la signature de l’Accord de Paris, ce sont deux semaines entières d’actions ciblées et coordonnées qui ont eu lieu au printemps dernier, intitulées « Break Free » pour « se libérer » des énergies fossiles, qui ont réuni 30 000 participants dans 20 actions sur les 6 continents. Et la différence cette fois, c’est que la désobéissance civile était clairement revendiquée et appliquée pour bloquer symboliquement les infrastructures des énergies fossiles à travers le monde : mines et centrales à charbon en Allemagne, terminal pétrolier au Canada, site de stockage de déchets charbonniers en Turquie ou encore terminal charbonnier en Indonésie.

Les vidéos ci-dessous à travers le monde, auxquelles j’ajoute celles du sommet du pétrole offshore  à Pau quelques semaines plus tôt, parleront plus que de longs discours, et témoignent de l’évolution du mouvement international pour la justice climatique. De son succès dépendra beaucoup de choses dans les prochaines décennies, y compris pour nous dans notre petit coin de Drôme… Bonne rentrée à tous et à toutes!

Publicités

A propos Yann Louvel

Citoyen du monde
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s