Vive la vélodrôme!

J’ai participé il y a quelques semaines à la balade intitulée « Baptème de la Vélodrôme de la Clairette au Brézème » organisée par l’association crestoise Vélo dans la ville, et je dois dire que j’ai été comblé!

J’avais déjà essayé de me frayer un chemin à vélo entre l’écosite d’Eurre et la ville d’Allex sans passer par la grande route départementale, assez fréquentée, mais l’exercice avait été plutôt… périlleux! Il fallait s’arrêter toutes les deux minutes avec sa carte IGN, on ne savait pas la qualité des chemins empruntés et si on allait devoir faire demi-tour quelques centaines de mètres plus loin, et surtout… malgré moult tours et détours, il était tout simplement impossible de rejoindre Allex en évitant complètement la grande route!

Mais tout cela vient de changer avec l’extension de la vélodrôme entre Allex et Crest! Quelle joie donc, quelques années plus tard, de reprendre une partie de cette virée, mais cette fois très bien aménagée, avec un revêtement confortable pour les chemins qui étaient auparavant trop cabossés. Et surtout, cette fois, un tracé direct et évident plutôt qu’alambiqué, grâce à une simple mais ultra efficace petite passerelle sur le ruisseau Riaille à Allex, LE point noir auparavant qui rendait tout plus compliqué! Ce fut donc une grande joie  d’avoir pu trinquer à la clairette de Die avec d’autres amoureux de la petite reine pour inaugurer cette nouvelle installation, un dimanche matin sous un soleil radieux, comme le montrent les photos ci-dessous.

IMG_20170625_114335

IMG_20170625_114359

On peut donc désormais facilement tracer sa route à travers la plaine d’Allex et rejoindre la gare des Ramières depuis Crest lors d’une sympathique petite balade à vélo. Et même continuer jusqu’à la passerelle qui fait la jonction avec la ViaRhôna à Livron si on veut.

Le seul bémol de cette balade fut de constater le risque de confusion dans la signalisation entre cette vélodrôme et les autres circuits de la Drôme à vélo mis en place récemment par le départtement de la Drôme, circuits que je n’arrive d’ailleurs pas à retrouver en ligne…

Cette balade était si agréable et la passerelle semble si « simple » qu’on se demande vraiment pourquoi il a fallut attendre aussi longtemps avant de l’avoir? Et pourquoi la vélodrôme n’existe pas déjà depuis belle lurette jusqu’à Saillans, et au-delà jusqu’à Die et même jusqu’à sa source, à Valdrôme. Quand on connait le succès de la rivière drôme tous les étés, la quantité de sports nature dans notre Biovallée, et quand on a déjà pratiqué ce type de véloroute/voie verte, ça semble tellement une évidence!

Tracé vélodrôme

J’ai pu découvrir en ce qui me concerne ces dernières années la Loire à vélo dans l’ouest, le Tour du Lac du Der dans l’est, ou encore, plus près de nous, la Via Vercors du côté isérois du massif du Vercors. Tous de grands succès avec des cyclotouristes en pagaille! Avec une mention spéciale pour la Via Vercors et sa super signalisation qui permet d’aller visiter des paysans et artisans du coin tout au long du tracé.

C’est peu dire que nous disposons du même potentiel, et même bien plus, dans notre Biovallée. La vélodrôme devrait être depuis bien longtemps l’une des attractions touristiques majeures du territoire, avec différents tracés parallèles sur ses deux rives, nombre de boucles locales desservant les nombreux villages proches et leurs activités, commerces, artisans, producteurs, restaurants, tout cela une très grande partie de l’année vu le climat clément dont nous bénéficions. Et avec même l’intermodalité permise par les gares TER de Livron, Loriol, Crest, Saillans, Die et Luc-en-Diois, qui permettent de mettre son vélo dans le train comme je l’ai expérimenté moi-même à maintes reprises!

On croit donc rêver quand on lit dans les débats sur le sujet dans notre communauté de communes, par exemple à l’été 2015, l’intervention d’Hervé Mariton qui juge le coût du projet, moins de deux millions d’euros jusqu’à Aurel, « très élevé malgré les co-financements et qu’il faut limiter le coût d’un projet de cette nature par rapport aux finances de la collectivité ». Un commentaire plus que piquant quand on sait que le même homme est le fer de lance depuis des années d’un projet de centre aquatique au coût d’au moins 9 millions d’euros, à Crest, dont les bénéfices seront beaucoup moins bien partagés dans la vallée que ceux de la vélodrôme…

Vivement donc que la vélodrôme soit prolongée jusqu’à Saillans et bien au-delà, que des boucles thématiques soient crées et que des aires de pique-nique et autres bars et attractions fleurissent tout au long de son tracé!

IMG_20170625_132649

Publicités

A propos Yann Louvel

Citoyen du monde
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s