Hervé Mariton candidat aux primaires : ça vaut bien une petite page!

Ainsi donc, Hervé Mariton n’aura pas pu résister à la tentation : le voilà qui vient de se lancer dans 14 mois de campagne pour les primaires de la droite et du centre qui n’auront lieu qu’en novembre 2016! A 56 ans, les années de carrière politique commencent à se faire plus précieuses pour qui a des ambitions nationales donc il eut été dommage de laisser passer son tour après son show à la manif pour tous et son témoignage à la course à la présidence de l’UMP l’an dernier… Même avec un candidat libéral déjà déclaré qui lui est proche, François Fillon, qu’il avait fait venir à Crest à la veille de la présidentielle de 2012. Et un autre conservateur, Jean-Frédéric Poisson, un des leaders comme lui de la manif pour tous. Comme il l’a avoué lui-même, c’est plutôt un poste de ministre qu’il vise, son expérience de quelques jours en 2007 ne lui ayant manifestement pas suffit.

Mais 14 mois c’est long, c’est long, c’est l’Ontario comme dirait Mononc’Serge!-) Plus de deux fois plus long que la campagne de la présidence de l’UMP qui avait duré plus de six mois! Comment va-t-il gérer ça quand on connait sa piètre performance de l’an dernier sur le plan local et à l’Assemblée Nationale? Il a toutefois pris un peu d’avance cette fois puisqu’il a été aperçu cet été à un conseil communautaire, où on ne l’avait plus revu depuis la dernière installation de cette institution suite aux élections municipales de l’an dernier. A sa décharge, contrairement aux conseils municipaux de la ville de Crest, il ne peut pas fixer 5 jours à l’avance la date des conseils communautaires selon son agenda, et en plus ces conseils changent tout le temps de place et migrent d’une commune à une autre. On peut donc comprendre qu’il lui ait fallut quelques mois pour se présenter à la bonne porte à la bonne heure. Participera-t-il à un nouveau conseil communautaire cette année? Plusieurs même, soyons fous? Même chose à l’Assemblée Nationale : victime d’une petite chute de régime au dernier trimestre l’an dernier, réussira-t-il à se refaire doubler par son collègue Patrick Labaune, absentéiste de première? Le suspens est insoutenable!

Pour fêter cette candidature à ma manière et le divertissement qu’elle nous promet pour les 14 prochains mois, j’ai décidé de rassembler mes œuvres complètes sur le personnage dans une seule et même page sur ce blog : la page « Mariton » directement accessible dans le menu en haut. Une vingtaine d’articles au moins en partie sur lui rédigés ces 4 dernières années, classés par thématique. Ils commencent à dater un peu, j’avoue, mais je fais confiance à Hervé Mariton pour me donner l’occasion de les mettre à jour. Regardez comme il s’applique déjà à compléter mes petites sections : premier paragraphe de sa déclaration de candidature au Figaro il y a deux semaines, 5ème phrase, et BAM! la première erreur factuelle! Il prétend, « de toute évidence », être le seul candidat de cette primaire à n’avoir pas participé à l’exécutif lors du précédent quinquennat. C’est tellement évident que c’est faux puisque le dernier candidat à s’être déclaré juste avant lui n’est autre que Jean-Frédéric Poisson mentionné plus haut, précisément dans le même cas. Ça promet!

Publicités

A propos Yann Louvel

Citoyen du monde
Cet article a été publié dans Cumulisme, Hervé Mariton, Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s